Comment produire son propre miel ?

miel-abeille-ruche

Le saviez-vous ? Pour un investissement correct, il est aujourd’hui possible de posséder un rucher dans votre jardin ! La récolte pouvant rapporter jusqu’à 30 kilos de miel par an… L’aventure vous intéresse ? Naturalternatives vous livre ses conseils pour y parvenir sans difficulté !

Se procurer le matériel d’apiculteur

ruche-abeille-miel

Pour pouvoir produire votre miel personnel, il va vous falloir vous transformer en apiculteur ! Cela consiste tout d’abord par l’acquisition du matériel adéquat. En plus de l’achat évident d’une ou plusieurs ruches Dadant, il vous faudra également :

  • une combinaison totale pour apiculteur ;
  • des grilles à reines pour un miel de meilleure qualité gustative ;
  • des cadres en bois ;
  • des couvres cadres ;
  • divers accessoires pour la création de la ruche (support de ruche, poignée, etc.) ;
  • des produits pour protéger le bois de la ruche, etc.

Ces différents éléments sont à acquérir chez un spécialiste de l’apiculture, pour éviter tous désagréments et limiter les risques de piqûres.

Surveiller le travail des abeilles

La fabrication du miel demande de la patience, de l’investissement et un peu d’expérience. L’abeille va commencer son labeur par le butinage des fleurs, afin d’en utiliser le sucre. Selon les plantes, il sera différent par sa composition. D’autres éléments vont donner au miel sa couleur, son arôme, des vitamines, des pigments…

En tant qu’apiculteur amateur, vous devrez impérativement veiller sur vos ruches et vérifier que vos abeilles se portent bien. Pour information, selon les années et les régions, il peut y avoir une ou plusieurs récoltes de miel par an, mais jamais la première année de fonctionnement.

Récolter le miel

miel-abeille-ruche

Pour récolter votre propre miel, il vous faudra ôter tous les cadres de vos ruches, enlever les opercules de cire avec un couteau adapté puis extraire le miel dans un endroit sec et tempéré.

Les cadres seront à installer dans un extracteur qui, par sa force, fera couler le miel. Il sera ensuite filtré et entreposé une quinzaine de jours dans une grande jarre afin d’être décanté. La mise en pot pourra alors se faire après cette période de repos. Vous pourrez alors vous régaler de votre récolte, et en faire profiter votre entourage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *